Spectacles adultes

Souper libre ou mourir

 

Chansons et récits de Résistance(s)
Public à partir de 10 ans. Durée 1h15

 

 

« Tais-toi donc et mange ta soupe, ça fait grandir. »

Manger d’accord, grandir bien sûr... mais se taire : pas question !


Avec son cœur de Savoyarde, avec ses mots de gourmandise, Isabelle raconte la mémoire des montagnes en Résistance, la force des femmes entre désir et transmission, des histoires de soupe qui tournent à la grimace, où la vieillesse mijote ses regrets, où la jeunesse mitonne ses secrets.

 

affiche kawenn.fr
affiche kawenn.fr


pour un coquelicot

Dès 6 ans, un bouquet de contes issus de la Mythologie, du répertoire traditionnel, de ma création.

 

J’ai descendu dans mon jardin pour y cueillir du romarin... Gentil coquelicot, mesdames, gentil coquelicot nouveau!

 

Nouveau, le coquelicot ? Pas si sûr. Depuis toujours, il se dresse dans le vent, avec toutes ses histoires à murmurer.

Pour un coquelicot, combien de baisers rouges et de cœurs fripés, combien de légendes et de filles-fleurs à faire danser ? Combien d’histoires à raconter ?

Photo Isabelle Bouchex
Photo Isabelle Bouchex

Sauvages!

2 versions :

conférence contée pour adultes autour de l’usage culinaire des plantes sauvages

ou spectacle familial à partir de 6 ans

 

Sur le sentier de l’imaginaire, marchons à pas lents pour écouter les cris du vent, le murmure des plantes sauvages, les légendes qui peuplent le paysage. Pour découvrir l'origine des myrtilles, la patience guérisseuse du plantain lancéolé ou les bienfaits de la sauge généreuse.

Un spectacle pour goûter aux secrets de la nature.

 

Photo Mary Reynard
Photo Mary Reynard


Joyeux Noël madame Michaux

Un conte moderne pour toutes les générations

et des histoires traditionnelles du Temps des Fêtes, adaptées au public (enfants dès 4 ans ou adultes)

La grande ville toute illuminée s’apprête à fêter Noël.Seule dans son appartement, Madame Michaux, 80 ans passés, attend l’arrivée d’Estelle, son assistante à domicile, son « aide de vie».

Mais en cette veille de Noël, laquelle aide l’autre à vivre?