Chansons marines pour petites oreilles

Après avoir raconté pour les plus grands, j'ai pris le temps de chanter pour les plus jeunes... Enregistrement artisanal, juste pour le partage. Aujourd'hui deux chansons pour vous emmener en mer par la musique, à défaut de pouvoir entendre l'océan "en vrai" pour le moment.

(Si le lecteur ci-dessous ne fonctionne pas, cliquer ici pour accéder aux chansons.

 

La première est un jeu-chanté: Les vagues russes

Pour ce jeu, deux enfants tenant chacun un bout d'une corde la font tourner entre eux pendant qu'un troisième saute par-dessus. Si vous avez une corde et un jardin, et si vous êtes au moins trois à la maison, allez-y! Sinon, cette chanson est une belle berceuse pour apaiser tout le monde.

 

Paroles : Les vagues russes quand elles vont haut, elles font trembler les matelots.

Et sur la mer qui gronde, elles vont plus haut, plus haut, plus haut...

La deuxième est un poème de Maurice Carême. En voici le texte:

Le ciel et la mer

La mer aime danser à l'endroit, à l'envers

La mer aime danser sans fin dans la lumière

Peut-être que le ciel danserait lui aussi

Peut-être que le ciel danserait jour et nuit

 

S'il n'y avait dans les nues le soleil et la pluie

S'il n'y avait dans les nues qui lui mangent la vue

Et puis tous les oiseaux qui montent de la terre

Et puis tous les oiseaux qui font des trous dans l'air

 

Il suffirait pourtant d'un petit air de flûte

Il suffirait pourtant qu'un seul ange y chahute

Pour que le ciel et l'eau se prenant par la main

Dansent tels des bateaux dans le bleu du matin.

 

Manière de dire qu'il suffit parfois d'un rien pour danser, chanter, rire... Cultivons les petits riens, tant que nous pouvons, pour celles et ceux qui n'y parviennent plus.

Belles chansons en famille.

Et à bientôt pour quelques comptines et jeux de doigts en vidéo.

Écrire commentaire

Commentaires: 0